Insécurité : il faut réagir

La situation est préoccupante.

Projeté contre une rame suite à une agression, un homme a été grièvement blessé. Poursuivie, frappée et jetée à terre une jeune fille a échappé de justesse à un viol. Trois voitures brûlent rue Saint-Georges, plusieurs cambriolages sur les quais de Seine, vol à l’arraché, trafic de drogue en centre ville, tapage nocturne, dégradations, occupations illégales. Les témoins et victimes d’incivilités et d’agressions pourraient certainement ajouter de nombreux autres méfaits.

 

L’équipe municipale refuse toujours de prendre les mesures nécessaires

Les élus d’Ablon Renouveau réclament depuis 3 ans la création d’une police municipale. A l’image des villes qui nous entourent, cette police devra disposer de moyens : videosurveillance, véhicule…
Face à nos demandes insistantes, Monsieur Cohen se décide enfin…mais seulement pour des caméras de vidéosurveillance. Sans la police municipale, sans personne pour visionner en temps réel…
Or chacun sait que la vidéosurveillance n’est efficace que si la police municipale visionne et intervient le plus vite possible.

Une municipalité prisonnière de son idéologie

Dans la situation actuelle de notre ville, comment peut-on encore refuser une police municipale ? Comment peut-on être à ce point prisonnier de son idéologie ? L’argument financier en tient pas, c’est une question de priorité (la mairie a bien recruté un directeur de la communication !) Les Ablonais payent des impôts, ils veulent pouvoir retrouver leur tranquillité.

szihgzroihivhjaz*vja*gbjueapigbfrjuvjskghj »aigheiohqklùfj o jopfjzojfzopfjaùv jg »igfz*ùfja »iofji »ohg »ijaz*mfj réjiz »jf ji »jt »ihfzfjqFJgza »it »‘iothgfnzk nji »khjt »ihùz lkjf*omzjgtpo »ahjy »*a

h jg »iùjg »igj »eùgj ùojhpeoijheopjfkmsfjgj »ighfjzmgj »ighighfjigh »igfjzaigj »ighjgfj

 

La voirie en Mauvais état

regzehhjk  j( -è -èi -èk -kik    tj- k-èk -kfzljfhgheorhzifjipzji  jpzjfzfzfzfjpzgfjzfjiz  jfjjfijjjjjgjjgjgjgjggjgjgjgjgjgjgjg